PROJET / RÉALISATION

Conception d’un observatoire développé de manière à respecter l’habitat faunique et les conditions riveraines. La structure déposée sur pilotis permet de voir sans être vu par les tortues, le tout sous un motif inspiré de l’écaille de tortue. La mission éducative du projet porte sur la découverte de la tortue géographique et la sensibilisation aux problématiques de cette espèce menacée. Les plantations qui bordent l’observatoire sont composées de plantes indigènes, assurant la renaturalisation et la stabilisation de la berge.

 

CLIENT

Ville de Montréal

 

ANNÉE

2008-2015

ÉQUIPE

Josée Labelle, Mélanie Mignault, Mathieu Casavant, Michel Langevin, Claude Cournoyer, Emilie Bertrand-Villemure, Georges-Étienne Parent

 

COLLABORATION

François-Pier Caza, ingénieur en structure, CLA Experts-Conseils

Ingrid Chartrand, architecte paysagiste, Ville de Montréal

Gergana Hristova, agent technique, Ville de Montréal

Sylvie Comtois, biologiste, Ville de Montréal

Denis Fournier, technicien de la faune, Ville de Montréal

 

LÉGENDE

 

 

(1)

Vue sur l’observatoire et son contexte, ©Steve Montpetit

(2)

L’observatoire de tortues, ©Steve Montpetit

(3)

L’observatoire de tortues, ©Steve Montpetit

(4)

L’observatoire de tortues, ©Steve Montpetit

(5)

L’observatoire de tortues, NIPpaysage

(6)

Détail du banc, NIPpaysage

(7)

Détail du garde-corps, NIPpaysage

(8)

Parc-nature du Cap-Saint-Jacques, NIPpaysage

(9)

Vue sur l’observatoire de tortues, ©Steve Montpetit

(10)

L’observatoire de tortues, NIPpaysage

(11)

L’observatoire de tortues, NIPpaysage

(12)

Vue de l’observatoire, NIPpaysage

(13)

Tortue géographique (Graptemys geographica), Flickr

(14)

Plan d’ensemble, NIPpaysage

(15)

Coupe de l’observatoire, NIPpaysage